Tours : un nouveau projet de recherche clinique pour étudier la maladie d’Alzheimer

NICAD est une étude clinique multicentrique ayant pour objectif de quantifier la neuroinflammation cérébrale chez des sujets atteints de Maladie d’Alzeimer et ses liens avec la vitesse de déclin cognitif. Le projet vient d’obtenir un financement de l’ANR et de la DGOS et s’inscrit dans le programme de recherches de l’UMR U930 “Imagerie et Cerveau”.

Le projet Nicad (pour “Neuroinflammation et déclin cognitif dans la maladie d’Alzheimer : étude pilote de l’imagerie TEP des proteines translocatrices (TSPO) à l’aide du [18F] DPA-714”) vient d’obtenir un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et de la Direction Générale de l’Organisation des Soins (DGOS).

NICAD est une étude clinique multicentrique coordonnée par le Pr C Hommet au CHRU de Tours, qui s’inscrit dès 2014 dans le programme de recherches de l’UMR Inserm U930 “Imagerie et Cerveau”.

L’objectif principal de cette étude qui réunit les CHRU de Tours – Toulouse – Caen – Nantes – Rennes, est de quantifier la neuroinflammation cérébrale, mesurée par la fixation et la distribution du radiotraceur [18F] DPA-714 en imagerie TEP, chez des sujets atteints de Maladie d’Alzeimer (MA), et ses liens avec la vitesse de déclin cognitif.

Ce projet bénéficie de l’expérience des structures de recherche, déjà investies depuis ces dernières années, dans l’imagerie TEP de la MA (marquage des plaques amyloïdes). Il peut être mis en œuvre grâce à l’implantation au sein même du CHRU de Tours, du Centre Mémoire Ressources Recherche de la région Centre, et d’une plate forme de recherche reposant sur le Centre d’Investigation Clinique dont l’un des modules (CIC-IT) est spécialisé dans les innovations technologiques, utilisant les méthodes les plus récentes d’imagerie.

Il s’inscrit dans la continuité du projet NIDECO, récemment ouvert aux inclusions, qui vise à évaluer le rôle de la neuroinflammation en fonction des stades de la MA et dans le vieillissement (financé par la fondation Th et René Planiol, la Fondation de l’Avenir et Harmonie Mutuelle, en partenariat avec le CERRP). Il intègre également la dynamique du programme “Investissement d’Avenir” qui a conduit à l’identification du Labex IRON (Innovative Radiopharmaceuticals in Oncology et Neurology).

La production des radiopharmaceutiques innovants est assurée localement par le CERRP (fournisseur du [18F] DPA-714), ainsi que par les laboratoires AVID / Lilly, partenaires pour le développement du [18F] AV45 (Amyvid®). Les services de Médecine Nucléaire assurent l’injection des médicaments radiopharmaceutiques innovants.

Au-delà de l’éligibilité du projet, la mise en œuvre de NICAD s’appuiera de 2014 à 2018 sur cet ensemble de compétences, rendant possible l’apport direct d’une technologie d’imagerie médicale de haut niveau auprès des patients atteints de Maladie d’Alzheimer.

Vous aimerez aussi...