Journée scientifique du CIC1415 : première édition

Le CIC 1415 a lancé sa première journée scientifique ce mardi 13 novembre 2018 après-midi. Toutes les équipes étaient réunies, modules et unités tous confondus.

 

Les objectifs de cette première journée scientifique du CIC 1415 étaient multiples :

  • présenter quelques résultats d’étude auxquelles les équipes ont participé,
  • approfondir les connaissances scientifiques sur certaines thématiques du CIC,
  • renforcer les liens entre tous les membres du CIC, mais aussi des acteurs de proximité (DRCI, CPCQ)
  • faire part des actualités du CIC 1415

 

Cette après-midi scientifique a démarré avec un café gourmand pour fêter le renouvellement du CIC1415 lors de la dernière évaluation HCERES. Puis une introduction par le Pr Wissam El-Hage, médecin coordonnateur du CIC, a été faite avant de rentrer dans le cœur du sujet.

Quelques résultats d’étude

Le programme a commencé par une présentation des premiers résultats de l’étude HEALTHOX, du Pr Olivier Herault, chef de service de l’hématologie biologique.

Ce projet traitait du métabolisme oxydatif chez les sujets sains. Les résultats préliminaires sont très prometteurs et les applications cliniques multiples.

 

Paul-Armand Dujardin, ingénieur en traitement de données d’imagerie au CIC-IT, a présenté un bilan de l’étude STIC AVASTIN.

Cette recherche portait sur l’appréciation précoce par l’échographie de contraste de l’efficacité du bevacizumab sur les métastase hépatique du cancer colo-rectal.

 

Puis, le Dr Thomas Desmidt, psychiatre, a exposé les premières publications de l’étude EMPHILINE,  sur les émotions dans la dépression.

Cependant d’autres analyses sont en cours dans cette étude, avec des projets de publications.

 

Enfin, les présentations d’étude se sont achevées avec l’essai clinique COPTSD du Pr Wissam El-Hage, psychiatre, sur les troubles aigus suite à des  violences sexuelles.

 

Des présentations scientifiques et méthodologiques

Cette journée scientifique s’est poursuivie par deux présentations sur des thèmes scientifiques.

Une communication intitulée « Radiotraceurs – Circuit de la conception à l’injection à l’homme ».

A cette occasion le Dr Nicolas Arlicot, radiopharmacien, a repris tout le cheminement du développement d’un radiopharmaceutique ; de l’idée, aux contraintes chimiques, jusqu’à un passage à l’homme, la complexité du chemin est clairement ressortie.

 

 

Un diaporama « Lymphomes – Perspectives thérapeutiques » expliqué par le Pr Emmanuel Gyan.

A la fois chef de service d’hématologie et thérapie cellulaire, et coordonnateur médical de l’ERIC (équipe de renforcement de l’investigation clinique), le Pr Gyan a replacé le contexte scientifique des lymphomes avant de présenter les différentes possibilités thérapeutiques.

 

L’après-midi scientifique s’est terminée par deux communications sur la biométrie.

« Gestion des analyses intermédiaires, une histoire pas si simple ! » a été animé par Amélie Legouge (méthodologiste-biostatisticienne) et Elody Mureau (data-manager).

« Levnéonat, la réalité d’un modèle de recherche de dose. » a été un discours à trois voix avec Julie Léger (méthodologiste-biostatisticienne), Mme Elsa Tavernier (biostatisticienne), Anne Rebion (data-manager).

 

 

 

Au final, cette journée a été une réussite ! A présent, rendez-vous en 2019 pour la prochaine édition.

Vous aimerez aussi...