Étude clinique HEALTHOX : une étude réussie haut la main

L’étude clinique HEALTHOX menée par le Professeur Olivier Herault s’intitule « Analyses du métabolisme oxydatif de la moelle osseuse et du sang périphérique de volontaires sains ».

HEALTHOX est une recherche monocentrique, mise en place le 19 juillet 2016 avec l’objectif d’inclure 75 personnes puis une modification a eu lieu pour augmenter l’effectif à 100 recrutements. La première inclusion a eu lieu le 22 août 2016 et la dernière visite du dernier participant a eu lieu moins d’une année après, le 19 juillet 2017 soit un an après la réunion de mise en place du projet.

Félicitations à toute l’équipe du CIC et l’équipe d’hématologie biologique qui ont travaillé de concert pour permettre ce recrutement express.

 

Le projet HEALTHOX s’intéressait au stress oxydatif dans les cellules. Le stress oxydatif est défini par un excès d’espèces réactives de l’oxygène dans les cellules : Reactive Oxygen Species ou ROS, lesquelles sont indispensables à la vie de la cellule. Le niveau de ROS dans la cellule dépend de leur production et de leur élimination via des enzymes antioxydantes.

L’équipe d’hématologie de Tours a déjà établi que certaines enzymes antioxydantes sont essentielles pour le potentiel souche des cellules normales et leucémiques, comme la gluthation peroxydase-3 (Herault O et al, J Exp Med 2012, 209:895), et que leur expression est très perturbée dans les hémopathies (brevets WO2012085188 A1 du 28 juin 2012 et FR 1000267310 du 27 novembre 2014). De plus, l’âge influe potentiellement sur le niveau d’expression des gènes antioxydants (Sara E, J Gerontol A Biol Sci Med Sci 2008, 63:505).

L’étude clinique HEALTHOX visait alors l’étude de l’impact de l’âge sur le métabolisme oxydatif des cellules normales, et en particulier l’expression des gènes antioxydants.

L’objectif principal était donc la comparaison dans les cellules de la moelle osseuse et du sang en fonction de l’âge (3 groupes de volontaires sains : 18-39 ans, 40-59 ans et 60-85 ans) du niveau de ROS et des niveaux d’expression des gènes codant pour les principales enzymes antioxydantes impliquées dans la régulation du stress oxydatif. L’objectif secondaire est la création de collections biologiques (sang, moelle, plasma, ADN).

Cette recherche permettra d’établir des constituera références en fonction de l’âge sur le métabolisme oxydatif des cellules hématopoïétiques normales, pour permettre à terme d’analyser de façon optimale les mêmes paramètres dans les hémopathies malignes à des fins diagnostiques et pronostiques.

 

En conclusion, un grand bravo pour cette étude réalisée très rapidement, tout en respectant la qualité nécessaire à la recherche clinique et surtout en prenant comme toujours un soin extrême pour les participants.

Nous pouvons saluer notamment les infirmières de recherche clinique Hélène Bansard et Lysiane Brick qui ont recruté tous les participants à l’étude et coordonné leur prise en charge, en liens avec le Dr Gissot qui a réalisé toutes les inclusions, et les médecins d’hématologie biologique qui ont réalisé tous les prélèvements médullaires avec le plus grand soin. Et bien sur un grand merci à tous les volontaires qui ont accepté de participer !

 

Nous attendons maintenant la suite avec l’analyse des résultats et peut-être des publications à venir sur HEALTHOX.

 

Logo HEALTHOX

Vous aimerez aussi...